Repartir d'un bon pied

Publié le par FASE 89

Ce soir, mardi, se tenait à Auxerre une réunion large du Front de Gauche de l'Yonne. Après les difficultés du week-end marqué par l'annonce du résultat de la consultation des communistes de Bourgogne, il s'agissait pour le PC et le PG de l'Yonne de réaffirmer leur volonté de poursuivre vers la réalisation du rassemblement à la gauche du PS en vue du premier tour des Régionales. Des membres du NPA et de la FASE avaient été invités pour l'occasion.
Le texte issu de cette réunion relance, dans notre département le processus engagé depuis plusieurs mois entre les 4 organisations qui se retrouvent jeudi soir pour entamer les travaux d'élaboration d'un véritable programme de rupture pour la Bourgogne.
Voici le texte de ce communiqué :

Mardi 24 novembre a eu lieu dans l’Yonne une réunion rassemblant les sympathisants et les organisations du Front de Gauche (Parti Communiste Français et Parti de Gauche) pour débattre des élections régionales de mars prochain.

A l’issue de cette  réunion, ils ont décidé de poursuivre et amplifier le processus de travail ouvert au mouvement social et écologique, pour l’élaboration d’un projet régional bien ancré à gauche.

Pour poursuivre ce travail déjà engagé avec la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique et le Nouveau Parti Anticapitaliste, une nouvelle rencontre se tiendra jeudi 26 novembre à Auxerre avec les représentants de la Fase, du NPA, du PCF et du PG.

Après la désinformation diffusée dans la presse sur les positions du côté de la gauche de transformation sociale, ce texte doit être connu du plus grand nombre, notamment dans l'Yonne et dans les autres départements de Bourgogne. Pour repartir d'un bon pied, merci d'en diffuser la version PDF (
 24-novembre-09-Front-de-Gauche-89.pdf 24-novembre-09-Front-de-Gauche-89.pdf
La FASE participera de toutes ses forces à ce travail. Nous tâcherons d'organiser deux réunions dans le courant de la semaine prochaine.

Vous pouvez commenter cette position ci-dessous ou adresser un article à notre adresse e-mail. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article