Espoir encore

Publié le par FASE 89

Un soir, tout semble perdu et puis le lendemain on redresse la tête.
Le vote des communistes de la Bourgogne ce week-end n'avait pas de quoi réjouir. Quelles listes au premier tour des Régionales? Les communistes ont placé en premier la liste avec le PS.
En premier, mais avec seulement 12 voix d'écart.
1- liste avec le PS : 718 voix
2- liste du Front de Gauche élargi : 706 voix
3- liste PC seul : 37 voix
En premier, mais avec 449 voix pour la seule Nièvre.
De fait, 3 des 4 départements avaient placé le Front de gauche en premier.
Comme le 10 octobre dernier (voir leur déclaration : D-claration-des-communistes-de-l-Yonne.pdf D-claration-des-communistes-de-l-Yonne.pdf ) les communistes de l'Yonne n'ont pas renoncé. Ils ont tenu une réunion ce soir et l'ont dit (voir déclaration ci-contre :
r-gionales-2010-d-claration-du-PCF89.pdf r-gionales-2010-d-claration-du-PCF89.pdf ).

Pour notre part, à la FASE, nous n'avons pas renoncé à rechercher le rassemblement le plus complet. Selon nous , il est encore possible de proposer à la Bourgogne un véritable programme de rupture avec une liste regroupant toute la gauche de transformation sociale et écologique : les partis du Front de Gauche (PC et PG) le NPA et la FASE. Au deuxième tour, nous proposerons une fusion démocratique (à la proportionnelle des voix du premier tour).
Demain soir, à Auxerre, se tient une réunion ouverte du Front de Gauche. La Fase, invitée, sera présente. Nous pensons que le NPA fera de même.
Les contacts se poursuivent d'un département à l'autre.
Ainsi, quels que soient les aléas, nous poursuivons, ensemble, notre recherche du rassemblement.
Ainsi, nous pourrions réaliser à l'échelle de la région ce que nous avons fait l'an dernier à Auxerre avec la Gauche qui ne renonce pas.
Tout cela est possible. L'appel 
www.reussirlerassemblement.org a déjà recueilli des dizaines de signatures en Bourgogne, une cinquantaine dans la seule Yonne. Des adhérents du PC, du PG, du NPA, de la FASE, des citoyens qui ne sont d'aucune organisations... Nous avons là, la base d'un appel régional qui viendrait soutenir la démarche engagée.
CHICHE!

Donnez votre avis par un commentaire (ci-dessous) ou un article envoyé à notre adresse)
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel Cornillon 24/11/2009 09:42


Oui, continuer la lutte est indispensable. Et nous entendre pour cela, nous regrouper et lutter côte à côte l'est encore plus.
Alors que la politique Sakozienne devient de plus en plus antidémocratique, que le peuple souffre et la terre encore plus, que nous importent les points de détail qui peuvent nous séparer.
Dépassons-les et avançons !