Une rencontre pour l'union à Dijon

Publié le par FASE 89

Ce samedi, sur l'invitation conjointe des coordinations régionales du PG et de la Fase, se tenait en banlieue de Dijon une rencontre des forces de transformation sociale de Bourgogne.
Il y avait là une soixantaine de personnes. Des délégations départementales pour le PG (4 départements) la Fase (3 départements) le NPA (4 départements). Le PC avait choisi d'être présent en tant que Comité régional (on a compris pourquoi au cours de la discussion). A noter cependant que Bernard Cois (unitaire mais non ACU) s'est présenté, lui, comme représentant du PC Saône et Loire. Le MRC avait 3 représentants ; le POI, 1 représentant. Il y avait également 2 organisations antilibérales (Côte d'Or et Nièvre).

Passons sur le tour d'horizon "politique de Sarkozy, urgence, etc." N'insistons pas sur la volonté affirmée par chacun qu'il fallait l'union de tous pour faire face à la situation ("rassemblement de toutes les forces de gauche" pour le PC, "rassemblement des forces anticapitalistes" pour les autres - excusez si nous schématisons).

Les choses se sont corsées quand il a fallu préciser la stratégie pour les Régionales : 1er tour sans le PS. Position exprimée par tous sauf par le comité régional PC. Pour Isabelle De Almeida, les communistes débattent et leur position n'est pas encore prise. Point-barre! Seul Bernard Cois (Saône et Loire) a décrit la situation dans son département où une majorité (du PC) semble se dessiner en faveur de listes autonomes.
Or, la réalité des prises de position n'est pas tout à fait celle affichée par Isabelle De Almeida.
La conférence départementale du PC de l'Yonne s'est prononcée (23 voix contre 1) pour des listes indépendantes du PS (déclaration en pièce jointe). 
Dans la Nièvre, la situation est inverse : le Front de Gauche est jeté aux orties, le PC organise les Ateliers et débat avec le PS du programme en vue des Régionales.

Une proposition d'appel régional avait été lancée, mais PC et NPA se retrouvant pour la position "nous n'avons pas été mandatés", on verra plus tard. Les organisateurs (PG/Fase) se chargeant d'un compte-rendu (qui viendra sous peu, le présent texte étant une initiative des représentants Fase-Yonne).

Voilà pour cette réunion. Un nouveau rendez-vous est pris pour la toute fin novembre ou le premier samedi de décembre (c'est-à-dire après les prises de décision du PC).

Pour l'Yonne, une précision.
La "Gauche qui ne renonce pas" (association qui, depuis les municipales d'Auxerre, regroupe adhérents des PC, NPA, PG, Fase, ex-Verts, ex-Socialistes et citoyens sans affiliation politique) réunie en AG a adopté un appel pour des listes indépendantes du PS au premier tour, une fusion pour le deuxième.

Pierre Laguillaumie, André Pacco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article