Mouvance? Mouvement? Parti? Formation? Groupe d'intérêt?

Publié le par FASE 89

Bonjour,
Nous reproduisons ci-après l'intégral d'un échange qui s'est déroulé entre destinataires d'un message de la FASE 89 sur le travail en groupes entre "représentants" des 4 organisations de la gauche de gauche de l'Yonne. Ces groupes engageant un travail concret comme première étape d'une élaboration de programme en vue des prochaines Régionales.
L'objectif du texte de départ de FASE 89, était de favoriser la participation la plus collective possible à ce processus.
Outre les réponses à ce souci s'est déroulé cet échange sur la notion d'appartenance, de représentation, de délégation. Les interventions sont ici reproduites à l'état brut dans l'ordre chronologique d'émission. Certains se croisent, d'autres, non.
Le sujet n'est pas épuisé par cet échange. Mais nous le reproduisons comme témoignage des difficultés qu'il y a à construire quelque chose qui sorte des schémas traditionnels d'organisation du politique.
Bonne lecture.
Avertissement : ce texte est long et comporte de nombreuses répétitions.
Bon courage
Pacco



Message de la FASE 89
1er décembre, à 00H18

 

Bonjour,

Nous cherchons du monde pour participer aux groupes de travail initiés dans le cadre de la préparation des Régionales.

- Ce mardi 1er décembre, il sera question (groupe 2) de faire émerger quelques positions dans le domaine de l'éducation, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur, de la culture, des relations internationales. C'est Pierre Laguillaumie qui anime ce groupe. Mais il faut quelqu'un d'autre de notre mouvance.

 

Jeudi 3 se tiendront 2 groupes de travail

- groupe 1 sur l'économie, les territoires, les transports, les nouvelles technologies, les voies navigables. Animé par Pierre Ollivier (NPA). Je serai présent pour la FASE, mais il faut quelqu'un d'autre.

- groupe 3 sur la démocratie, la fiscalité, l'argent public, les services publics, la solidarité. C'est Daniel Picq (PC) qui anime. Patrice Colard devrait y être pour la FASE, mais il faut quelqu'un d'autre.

 

- enfin lundi 7, groupe 4 animé par Nathalie Morançais sur agriculture, environnement, énergie. Alain Chasseuil et Thierry Picq y sont pour la FASE

 

Je rappelle que ces groupes de travail ont été décidé par les 4 organisations (PC/PG/NPA/FASE) comme moyen de dégager une base de programme. Si nous décidons d'une campagne commune, cela sera soumis à un large débat collectif citoyen pour l'élaboration des mesures que nous voulons soumettre aux électeurs en mars 2010.

 

Nous ne nous satisfaisons pas des taux d'abstention élevés que l'on constate aux élections ces dernières années. Nous avons besoin d'impliquer le plus grand nombre possible de citoyens à la vie civique et politique.

Il n'y a pas d'autre issue à notre besoin de démocratie.

 

Amicalement

Pacco

 

_____________________________________________________ 

 

Réaction de Jean-Claude Le Goff
1er décembre, 10H17

 

Bonjour à tous,

 

Comme vous le savez, j’ai manifesté à plusieurs reprises des réserve quand à «l ‘utilité » de la FASE, en particulier par rapport à POLITIS ;

Tant qu’il m’a semblé que la réponse était :- Il s’agit d’organiser, de structurer et de dynamiser les possibilités de constitution d’alliances à la

Gauche des Sociaux-Libéraux, je n’ai pu qu’être d’accord.  

Par contre, quand je lis des formules comme :    «  Mais il faut quelqu'un d'autre de notre mouvance » je me pose quelques questions :

De quelle « mouvance » » s’agit-il ?  Nouvelle formation ? Groupe d’intérêt ? Parti ?

Qu’on ne compte pas sur moi pour ajouter de la confusion à la division. Ma seule ambition est de contribuer au rassemblement et je ne me sent

D’aucune nouvelle « mouvance » que ce soit.

Cela écrit, la réunion prévue (pour la FASE du nord sénonais vendredi) aura bien lieu.

Jean-Claude

 
 ____________________________________________________

Pierre Laguillaumie
1er décembre 14H51

 

Bonjour,

Plusieurs choses à partir de ton courrier :

 

1 - Lors de notre dernière réunion le 5 novembre à Migennes ont été invités  par FASE 89 : les signataires de l'appel Politis, les membres du Collectif antilibéral auxerrois. Le collectif antilibéral auxerrois a annoncé qu'il se fondait dans la FASE 89. On a fait le point également sur l'avenir du "collectif Politis". Après avoir fait le constat qu'il n'en existe plus nationalement, il nous est apparu difficile de le maintenir comme structure de rassemblement. La FASE 89 allait, de fait, devoir se substituer à ces deux collectifs dans l'espoir d'élargir ce rassemblement.

 

2 - Dans le bref écho que donne Pacco de la réunion du 5 novembre, il est noté : (c'est moi qui surligne)

 

" Demain soir (vendredi) se tient donc la seconde réunion de la gauche de gauche de l'Yonne (PC/PG/NPA/Fase). Nous y serons 3 pour la Fase. Nous avons été mandatés pour proposer une expression unitaire appelant à la constitution de listes autonomes du PS au premier tour des prochaines Régionales. Il nous a semblé en effet important de faire connaître cette volonté avant que les décisions ne soient prises à l'échelle régionale par chacune des autres composantes de la gauche de gauche."

 

Ce qui signifie que nous sommes une composante de la gauche de gauche, un mouvement (différent des partis), on peut dire aussi une mouvance si on veut être encore moins

précis.

 

3 - Il me semble même , qu'à plusieurs reprises, il avait été demandé à ce que la FASE 89 se fasse connaître et même se présenter dans la presse, ce qui n'a pas encore été fait car on attendait d'être un peu mieux "organisés" ou "structurés".

 

4 - Si l'on veut participer aux Régionales, il faut bien que notre "courant" (on peut aussi l'appeler comme ça) existe, soit visible, tout en gardant sa spécificité, c'est à dire avec sa volonté de toujours travailler au rassemblement le plus large de cette gauche de gauche. D'ailleurs, pour ces Régionales, au moment où j'écris ces mots, la FASE 89 ne sait pas ce qu'elle fera en cas de division. Ira-t-elle avec les plus unitaires ? Lesquels le seront ? Nous abstiendrons nous comme aux Européennes ? C'est bien là la démonstration que nous sommes quelque part une mouvance entre les autres.

 

5 - La participation aux activités de la FASE est de la responsabilité de chacun. Ses objectifs sont clairement formulés : travailler à l'émergence d'une force politique nouvelle. Quant à son fonctionnement, il est en train de s'inventer.

C'est une structure ouverte, provisoire, la seule qui tolère la double ou triple appartenance. C'est bien là sa spécificité : un regroupement d'organisations, de morceaux d'organisations et d'individus qui travaillent ensemble et avec les citoyens, à l'élaboration de quelque chose de nouveau.

 

Bien à toi.

Pierre

 

 ____________________________________________________

Michèle Laguillaumie
1er décembre, 17H09

 

Bonjour

Tu es d'accord avec la formule "il s'agit d'organiser, de structurer et de dynamiser les possibilités de constitution d'alliances à la Gauche des sociaux -libéraux". 

Mais tu es contre le terme "mouvance"  qui pour toi équivaut à "nouvelle formation", "groupe d'intérêt", "parti".

 

Je pense  que la FASE '"organise, structure et dynamise les possibilités d'alliances à  gauche des sociaux -libéraux". Nationalement comme localement toutes les interventions de la FASE visent à faire l'unité la plus large, du Front de Gauche au NPA, pour les Régionales. Elle le fait parfois contre les réactions identidaires des partis. La recherche constante de ce qui peut permettre un accord  entre FdeG et NPA (sur les exécutifs, comme sur le programme) est une préoccupation constante nationalement et localement ... Recherche de la "formule"qui permet d'avancer, multiplication des rencontres, des dialogues avec les uns et les autres

La FASE "structure, organise" tous ceux qui souhaitent cette unité: elle regroupe au niveau national, les anciens Collectifs antilibéraux (ou CUAL), les Alternatifs, les Communistes Unitaires, des écolos radicaux, des adhérents du PG , et bien sûr des individus qui ne se reconnaissent pas ou plus dans les partis actuels.

 

Cela signifie-t-il que la FASE est une "nouvelle formation", "un "groupe d'intérêt", un "Parti? 

La FASE est sans doute une "mouvance" mais pas un "Parti" .

 

Si la FASE voulait se présenter comme un nouveau parti, elle s'y prendrait bien mal ! Pas de fonctionnement encore défini, pas d'annonce médiatisée, pas de direction élue ni de représentant médiatisé...

Si je voulais être membre d'un nouveau parti j'irais au NPA ou au PG aujourd'hui...

Si la FASE se voulait un nouveau parti, elle aurait pu aux dernières élections européennes choisir le PG ou le NPA comme allié. Elle a refusé ce choix , pour respecter son but : l'unité du Front de Gauche au NPA.

C'est encore son but aux Régionales : nous espérons que le PC et le NPA dans leur logique de défense de leur propre parti ne nous contraindront pas encore une fois (après les Législatives et les Européennes) à nous retirer ...

 

Nous sommes une "mouvance" au sens où justement nous ne sommes pas un parti.

Mouvance parce que les contours de cette structure ne sont pas gravés aujourd'hui et maintenant. 

Notre objectif est celui, à terme, (pas aujourd'hui)  d'un rassemblement au-delà des Partis que nous visons, et non contre eux. Dans tous les Partis actuels , PC, PG, NPA,Verts ... il y a des gens qui pensent que cette frontière des partis est souvent un obstacle à l'unité même si aujourd'hui la forme parti peut sembler efficace dans le fonctionnement centralisé et médiatisé de la politique.

 

Cette échéance électorale des Régionales risque d'être décisive.

La démobilisation est grande (échecs des grèves du 24, des manifestations pour la poste le 28..)

La population se rend compte que tout est vérouillé par le gouvernement et sa majorité aux pieds de Sarko.

Il est urgent de redonner l'espoir d'une réponse politique face à Sarkozy et à la déliquescence du PS.

C'est le rôle de la FASE d'être la "structure" qui "dynamise"  l'unité du PC au NPA en passant par le PG, je suis d'accord avec toi.

La FASE ne se situera pas en opposition avec ces partis . Mais nous devons tout faire pour qu'ils ne tuent pas dans l'oeuf, une fois de plus, l'espoir  d'une alternative.

 

Amicalement

Michèle

 

 __________________________________________________

Insert Robert Chazot
1er décembre, 17H32

 

Le groupe 3 est celui dont les thèmes m'interesseraient le plus ...

Cependant, n'étant pas "adhérent " de la FASE , je ne saurais la représenter .

Alors, malgré le fait que je ne représente que moi-même , puis-je y participer quand même ? Et si oui ..à quel titre ?

Enfin où et à quelle heure cette réunion (jeudi) du groupe 3 dans l'hypothèse ou je pourrai y participer ?

Rappel des thèmes du groupe 3, tels que tu nous les as décrit ...

- groupe 3 sur la démocratie, la fiscalité, l'argent public, les services publics, la solidarité. C'est Daniel Picq (PC) qui anime. Patrice Colard devrait y être pour la FASE, mais il faut quelqu'un d'autre.

Robert Chazot

 

 __________________________________________________

Thierry Picq
1er décembre, 17H38

 

Cher Jean-Claude,

 

Effectivement, nous sommes une communauté de personnes (souvent non inscrites dans un parti, mais pas uniquement) qui cherchent à FAIRE L'UNITE avec le PG, le PC et le NPA. Personnellement, viré de chez les Verts, je suis en rupture avec les partis et je soutiens cette organisation depuis le début. J'appartiens à la FASE, issu de Politis, qui n'est pas un parti, mais un regroupement de petits groupes partidaires et d'individus (antilibéraux). 

Pour réussir l'union, nous avons dû créer un rapport de force avec le front de gauche et le NPA qui ne nous écoutaient pas. On a vu le résultat aux européennes!!! Maintenat, et grâce aux efforts inlassables de pacco et de pierre notamment, (je rajoute michelle, féminisme oblige : vous avez remarqué que les 4 têtes de liste UMP sont des mâles???  ) la FASE est devenue un interlocuteur à part entière. L'utilité de la Fase est reconnue, c'est elle qui cimente les forces à la gauche de gauche sans vouloir prendre un quelconque pouvoir sur les autres. Nous devons continuer et encourager les efforts d'union car ce n'est pas encore gagné!!!

Th Picq

PS : il faut excuser pacco qui "déraille" de temps à autre, mais c'est pas de sa faute, le pauvre...

 

 

 _____________________________________________________

Alain Chasseuil
1er décembre, 18H28

 

Bonsoir, une petite réaction "à froid"...

 

La FASE ne serait t'elle pas, bien au contraire, le type même "d'organisation" où de "mouvement" voire de "mouvance", qui offre un espace de réflexion transversal, dans lequel les "non encartés" de mon espèce peuvent s'exprimer, dialoguer bref être écoutés sans une carte en poche?

La structure des partis traditionnels semble aujourd'hui dépassé, il n'est qu'a voir le zapping de nombres de militants de l'un à l'autre, l'érosion inexorable du nombre d'adhérents, et que dire des près de 40% de citoyens qui ne se déplace plus pour voter, considérant que l'on se partage la galette entre "pro" de la politique!

Il faut aujourd'hui réfléchir à la construction de "choses" j'emploie ce terme à dessein refusant de parler ni d'organisation ni de structure et bien sur ni de parti, qui permettraient de réunir le plus grand nombre de ceux qui veulent et qui ont envie de pratiquer la politique au sens noble du terme, sans passer par le moindre système pyramidal et encore moins par la case "plat de couleuvres" à avaler, il me semble que les animateurs actuels de la FASE s'y emploient courageusement!

Si tel n'était pas le cas, pour ma part je fuirai immédiatement!

Si télescopage il y a eu entre différend mouvement (collectifs divers et variés) voire mouvance (politis) égarant nombre de militants au passage que l'on ne reverra peut être pas de sitôt c'est bien dommage, la FASE en accueille quelques uns et c'est tant mieux.

Quand à imaginer je cite: "Il s¹agit d¹organiser, de structurer et de dynamiser les possibilités de constitution d¹alliances à la

Gauche des Sociaux-Libéraux" ne soyons pas naîf, même si par ci par la des avancés existent réellement, si des alliances semblent se dessiner ponctuellement, les ambitions de nombre de responsables politiques, les calculs y compris financiers de certain parti, le sectarisme reprendrons inévitablement le dessus et au premier claquement de fouet venu, tout va rentrer dans un ordre établi depuis bien trop longtemps...

Il ne faut pour autant pas renoncer, c'est mon point de vue, tentons de travailler ensemble à la construction de ??? Si au passage on peut virer les libéraux, les sociaux-libéraux et les sociaux traitres ce sera tant mieux, mais ne cherchons surtout pas à reproduire un modèle qui est foutu en pensant l'améliorer, on se vautrerait à coup sûr!!

Salut et fraternité

AChasseuil     

 

 

 

 _________________________________________________

André Pacco
2 décembre, 01H33

 

Bonsoir,

Comme je le disais ce soir, la question de Robert Chazot est en plein dans le sujet posé (à sa façon) par Jean-Claude Le Goff. Je ne me moque pas Jean-Claude. Je ne suis pas d'accord avec toi, mais c'est un vrai problème. Traité à leur manière par Pierre, Thierry et Michèle.

 

Robert Chazot dit

Cependant, n'étant pas "adhérent " de la FASE , je ne saurais la représenter .

L'un des trois qui t'a répondu, Jean-Claude, a dû le dire (ou quelque chose comme ça) : qui est "adhérent" aujourd'hui à la FASE? On n'a même pas encore réglé le problème des cotisations. Et tu sais qu'il en faut pour faire vivre une organisation (si j'osais, je dirais même que, dans la campagne actuelle, c'est la source de l'une de nos difficultés à décider les partis : l'argent. (j'ai bien dit : "si j'osais").

 

Et pourtant, au plan national, la FASE tourne. Elle est l'un des acteurs majeurs des négociations. Avec d'autres, elle cherche à faire le liant, à concilier les intérêts parfois égoïstes (Chazot dirait : "les intérêts partidaires"). Et il n'est pas écrit qu'au bout du compte, elle (la FASE) ne se retrouvera pas gros-jean comme devant.

 

Et pourtant, au plan départemental et régional, la FASE est à l'initiative de rencontres, de discussions.

Je répète ma question : "Qui est adhérent de la FASE dans l'Yonne?". Ceux qui ont payé? Personne n'a réglé de cotisation. Ceux qui vont dans les réunions? Mandatés? Mandatés par qui? Et avec quels moyens intellectuels? Quelle connaissance des dossiers?

 

Pierre l'a rappelé : nous avons constaté ensemble qu'il avait quelques difficultés (nationalement et localement) à se situer comme structure de rassemblement. Les causes en sont multiples, mais c'est un fait.

Donc, nous tentons de construire, pierre à pierre la FASE.

 

Pierre et moi sommes en train de travailler sur un texte qui exprimerait ce que c'est que d'être à la FASE.

Et quand on veut résumer, synthétiser cela, on dit (ou plutôt "je dis" parce que Pierre me trouve parfois un peu simpliste... L'insolent) donc, je dis qu'il y a 4 façons d'être à la FASE :

1- ceux qui payeraient leurs cotisations et viendraient aux réunions

2- ceux qui payeraient leurs cotisations et ne viendraient pas aux réunions (parce qu'ils veulent soutenir, mais pas participer à de longues discussions)

3- ceux qui ne payeraient pas leurs cotisations (parce qu'ils n'en auraient pas les moyens ou parce qu'ils en payeraient déjà pas mal ailleurs) mais qui viendraient aux réunions

4- ceux qui ne payeraient pas de cotisations et qui ne viendraient pas aux réunions régulières, mais que l'on pourrait consulter pour approfondir une question dans laquelle ils auraient des compétences.

Disant cela, bien sûr, je ne méprise pas ceux qui ne feraient rien de tout cela mais qui espèrent que les orgas politiques finissent par se décider.

 

Alors, pour la troisième fois, je répète ma question : qui est adhérent de la FASE? Et je vais finir par répondre quelque chose comme "personne ne peut se prétendre être adhérent de la FASE".

Par contre, si je dis : "la FASE n'est pas un parti, elle est une mouvance" (ou le mot que tu proposeras si tu n'aimes pas celui-là) je pense effectivement, que c'est un lieu où l'on peut se "mouvoir" et agir sous des formes diversifiées.

 

Quand nous nous réunissons à Migennes ces temps derniers, ou ailleurs cette semaine, et qu'ensemble nous cherchons comment intervenir pour les empêcher de foutre le bordel, de désespérer Billancourt et Fulmen à force de ne pas s'entendre... Et s'il faut se donner un nom et un semblant de forme pour être un peu entendu...

Alors, je n'ai pas le sentiment d'être ni une Nouvelle formation, ni un Groupe d’intérêt, ni un Parti... pour reprendre tes termes.

Alors je n'ai pas le sentiment d'ajouter de la confusion à la division. Par contre, j'ai le sentiment de contribuer au rassemblement.

Alors, n'écris rien sur ton front si tu ne le veux pas. Moi j'ai écrit "mouvance" et sans revendiquer ce mot, je demande qu'on me prenne en considération quand je dis (gentiment, parce que je dis toujours les choses gentiment) qu'il faut arrêter de déconner à faire le beau, à bomber le torse pour chercher à séduire entre 5 et 10% d'une minorité de 25 à 30% de votants (ce qui, si tu comptes bien fait autour de 2%).

 

Parti? Groupe d'intérêt? Nouvelle formation? Tu m'as bien regardé Jean-Claude? Cela fait 30 ans que j'ai quitté quelque chose comme ça. Et je ne suis pas prêt d'y retourner...

Non mais, quelles intérêts? Quels intérêts on cherche quand on se pèle dans des locaux pour essayer d'avancer? Tu tourne quelques fois ton index droit 7 fois au-dessus de ton clavier avant de cliquer sur "envoyer"?

 

Jean-Claude, et tous les autres, excusez cet accès d'énervement (c'est la faute à Jean-Claude - le peuple aura sa peau).

 

Robert, oui, bien sûr, tu peux participer aux groupes de travail. Ce n'est pas que tu peux, c'est que tu y seras utile.

Ce ne sera pas "au nom de la FASE" (personne ne parle "au nom de la FASE" et ça fait partie de notre problème de visisibilité, mais nous nous soignons) mais ce sera pour la FASE, ou depuis la FASE, ou avec la FASE. Comme tu veux.

Et honnêtement, je vais te dire, Robert : ce soir, j'étais avec Pierre (au nom, pour, avec, depuis la FASE) dans le groupe de travail sur "lycées, universités, formation professionnelle, culture". Et il ne s'agissait pas d'un affrontement entre organisations (partis, mouvances, groupes d'intérêt, sectes, etc.). Nous avons cherché ensemble à faire émerger ce que nous pourrions défendre ensemble aux Régionales, si, par bonheur, nous nous y décidions.

 

Donc, Robert, si tu es d'accord pour figurer parmi cette ... mouvance-là, soit le bienvenu. C'est Jeudi à 19H au siège de la Fédération de la mouvance communiste... (bon, ça va... on peut rigoler).

 

Si vous ne vous êtes pas rendormis avant la fin de ce discours fleuve, je vous souhaite une bonne journée.

Pacco

 

 

_________________________________________________________ 

Patrice Colard
3 décembre 06H07

 

Comme vous en avez de la chance à pouvoir prendre le temps de ces ... échanges de "pensées complexes".

J'avais prévu de venir ce soir (la question de savoir si je représenterais ou non la Fase avait un quart de seconde effleurée mai je m'en était accommodé rapidement par un "on verra bien sur place l'important c'est d'etre présent"!)

pour rajouter un peu de complexité à vos ébats (définition : mouvements, jeux de ceux qui s'ébattent , se divertissent, s'amusent)

le point de vue de Lacan : on ne parle que de soi c'est à dire depuis soi, son histoire, ses expériences

on pourrait rapporter ce construit à la Fase si elle avait une identioté propre ce qui fait justement débat

 

Malheureusement (pour moi? pour la Fase?) je ne pourrait être là. J'en suis désolé.

le boulot enbcore m'en empêche : rencontre avec des élus pour tenter de sauver une politique éducative en déroute, un centre de loisirs pour les enfants , pour leurs parents avec à la clef deux ou trois emplois 

même punition pour demain soir.

 

Comme vous en avez de la chance

Bonne construction de l'unité en préservant la diversité de lea pensée

 

Patrice Colard

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article