Le PCF de l'Yonne pour le rassemblement

Publié le par FASE 89

La conférence départementale des communistes de l'Yonne a adopté samedi dernier un texte appelant clairement à la constitution de listes de rassemblement indépendantes du PS au premier tour des prochaines Régionales. Après la déclaration nationale invitant à travailler sur cette perspective (voir ici : link) c'est, au plan régional un pas important vers une "alternative sociale et écologique" en Bourgogne.
Bonne lecture.
Pacco


Déclaration adoptée par les communistes de l’Yonne

 

Lors de leur assemblée départementale du 10 octobre 2009, les communistes de l’Yonne, après avoir procédé à un bilan des discussions dans leurs sections, ont débattu de la préparation des élections régionales de 2010.

A cette étape de leur réflexion, ils se prononcent pour la constitution au 1er tour d’une liste rassemblant dans un front de gauche toutes les forces se réclamant d’une véritable alternative, autour d’un projet vraiment à gauche. Cette liste indépendante du parti socialiste sera ouverte aux actrices et acteurs du mouvement social. Les communistes de l’Yonne considèrent que c’est le moyen de développer une dynamique à vocation majoritaire. Au 2ème tour, pour battre la droite, les listes de gauche doivent fusionner avec celle arrivée en tête, mais il n’est pas question de figurer sur une liste avec des membres du Modem.

Les communistes de l’Yonne estiment qu’il faut engager dès maintenant une réflexion départementale sur le bilan de la gestion de la région et l’élaboration d’un projet régional ancré à gauche. Un projet qui doit engager la région dans des politiques anticrise, se donnant réellement les moyens d’agir contre les suppressions d’emplois et pour des projets de développement durable, la défense et le développement des services publics.

La région doit agir pour une autre utilisation de l’argent, le contrôle de l’utilisation des fonds publics destinés à l’emploi et la formation. Elle doit conditionner les aides au développement économique au respect de critères sociaux et environnementaux. La mise en place d’un fond régional pour l’emploi et la formation permettrait le financement de projets concrets pouvant de créer ou sauvegarder des emplois. La région doit créer une instance sociale innovante de démocratie participative pour l’emploi et le développement durable.

Il s’agit de co-élaborer un projet utile à combattre la crise et les logiques financières capitalistes, utile au monde du travail, un projet ancré à gauche et comportant des garanties effectives pour sa mise en œuvre.

La dimension régionale d’accompagnement de la construction capitaliste de l’union européenne, et qui risque d’être renforcée par la réforme des collectivités territoriales, doit être combattue. Cette conception est incompatible avec notre démarche de rupture avec le capitalisme.

Dans le prolongement de la déclaration unitaire du 28 septembre (1), les communistes de l’Yonne vont multiplier les rencontres, les contacts avec toutes les forces de la gauche antilibérale et anticapitaliste : partis, mouvements politiques, syndicats, associations… Ils s’engagent dans la co-construction d’ateliers pour élaborer les grands axes d’un tel projet régional.

 

 (1) : déclaration adoptée au plan national par Alternatifs, Fase, GU, NPA, PCF, PCOF, PG.

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilbert Moser 21/11/2009 14:50


entierement d accord avec votre position pour les regionalaes.Malheureusement la FD58exerce une pression enorme par courier a chaque adherent pour expliquer qu il n y a q un seul choix celui du 1
tour avec le ps A Cosne s loire lenombre de votants a ete de 42 alors q habituellement les reunions de section regroupent 7 a 8 camarades Resultat du vote 5pour le front de gauche 2 pour le pcf
seul 35 pour le ps edifiant non?