Comme le temps passe

Publié le par FASE 89

Constamment en situation de réunions, de conférence téléphonique, de discussions, de négociations, de rédaction de mails, de déplacements, etc, on se dit que la formule "faire de la politique autrement" a quelque mouron à se faire. Navré! Navré pour vous et navré pour moi.
Je constate en jetant un coup d'œil sur le compteur de ce blog que malgré l'absence de nouveau message depuis 2 semaines, il y a passage de lecteurs. Je m'en réjouis et m'en désole à la fois.
Je voudrais rappeler que ce blog de la FASE de l'Yonne est collectif et que donc, tous ceux qui se situent dans les environs peuvent (et devraient) y participer. Deux formes sont possibles pour cela : un commentaire (ou une demande de précision) d'un article en ligne ou un texte original envoyé par mail (ou autrement) sous word ou tout autre format. Je transmettrai.
En attendant, je vous livre ma dernière contribution sur la situation en Bourgogne. Elle a été envoyée sur la liste nationale d'échanges de la FASE et certains d'entre vous l'ont déjà lue. Encore toutes mes excuses.
Pacco

PS: dans ce texte je dis que "quand l'un des 2 "grands" (PC ou NPA) se sent en position de force, il est "gentil".
Cela n'est pas tout a fait vrai lorsque l'on examine la situation en Ile de France ou en Rhône-Alpes où le PC truste les places et n'accorde que quelques miettes aux "petits".


En Bourgogne, nous ne sommes pas encore certains, mais cela devrait se faire. Le paradoxe, alors que le PC officiel part avec le PS, plus nous parvenons à faire venir des communistes dans les discussions et sur les listes, plus c'est compliqué. Paradoxe apparent, puisque, comme l'a montré la discussion hier, quand l'un des 2 "grands" (PC ou NPA) se sent en position de force, il est "gentil". Quand il se sent "menacé" dans sa domination, il se raidit. Finalement, c'est une réaction toute animale.
En deux mots (chronologiquement) :
- rencontres régionales initiées par FASE et PG
- participation dès le début de l'ensemble de NPA
- première phase : statut d'observateur de l'ensemble du PC (avant le vote des communistes)
- deuxième phase : statut d'observateur pour le PC Yonne après le vote (majorité relative pour liste avec le PS)
- troisième phase : participation pleine de PC Yonne
- après une intervention scandaleuse de Parny (direction nationale PC), sur place, pour assurer la signature du PC Saône et Loire sur le protocole PS/PC, réaction de communistes de Saône et Loire qui se constituent en groupe, désignent leurs candidats (dont le président de l'association des élus communistes) pour la liste que nous préparons, participation aux discussions.
 
A ce jour, 2 positions :
1- FASE et PG proposent 1 tête de liste départementale par orga (4 département, 4 orgas) la tête de liste régionale pour le NPA; les places "éligibles" réparties à 50/50 entre NPA et les autres (50% pour le NPA, 50% pour les 3 autres). Nous étions partis de "1 tête de liste par orga, tête régionale pour la FASE".
2- NPA propose : 2 têtes de liste départementales dont la tête régionale (les 2 autres seraient PC sur l'Yonne, PG sur la Nièvre). Le NPA était parti de 3 têtes départementales + tête de liste régionale sur la 4ème liste
On le voit, les points de vue se sont rapprochés. La tête de liste semble acquise au NPA. Des candidats communistes identifiés seraient présents sur 3 des 4 départements.Le PC se retrouverait ainsi sur 2 listes régionales (PS/PC et "Ensemble" - qui ne s'appellerait pas "Ensemble"). 
Difficultés restantes :
De chaque côté, partage entre ceux qui veulent y aller quels que soient les sacrifices et ceux qui veulent camper sur les positions de repli actuelles. 
- Du côté "FASE", cette ligne de partage passe au milieu de chaque orga (sachant que dans la FASE, le candidat que nous proposons en tête de liste de la Côte d'Or est Alternatif; mais la ligne de partage que j'évoquais ne passe pas QUE entre Alternatif et le reste de la FASE)
- Du côté PC, l'arrivée du PC de Saône et Loire (absolument positive en soi) qui, jusqu'à présent n'a pas participé directement aux négociations difficiles et donc ne mesure peut-être pas tous les progrès accomplis... risque de perturber le jeu.
- Du côté du NPA, les unitaires semblent majoritaires, mais la pression du national est forte.
Prochaines étapes :
- mardi conférence téléphonique FASE Bourgogne
- mardi soir réunion unitaire régionale pour en terminer avec le principe de la répartition des têtes de listes et des éligibles ("en terminer" dans un sens positif ou négatif)
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article